Lancinantes

Je brille par ma présence.
Tu brilles par ton absence.
Je ne peux te pardonner ton incapacité à aimer... à aimer...
Je suis pourtant admirable et aimable, attachante et attirante.

Si ce n’est le paradis cela y ressemble fort.
Bien à vous. Une Contaminée.

Rendez-nous notre liberté. Qu’une seule prison, celle dans laquelle les autres nous cantonne.
Le miel coule dans tes veines.
Je t’ai donné le meilleur de moi-même. Tu l’as pris et tu es parti.
La glisse. Brisons la glace avant le redoux et le dégel.
La vie n’est pas toujours jolie. Il y a les cris, les larmes et les peines aussi.
Tu ne me fait guère plus aucun effet.
Avec mon coeur en or, je me ferais condor,
Pour m’envoler vers les cimes de ton toi,
Source de mes ardeurs ne te tarie pas,
Je marcherais d’un pas feutré pour surveiller tes allées et venues.
Je t’éviterais les sévices.
Je me créerais de toutes pièces des vices, afin de satisfaire les tiens.
Je me ferais coursière d’un monde sans frontière,
Enchantée par ceux qui cartonnent au summum.

Ta peau, c’est pas cher payé,
Pour ces heures passées à baiser,
Pour les nuitées, dans son antre,
Tu l’as limé, elle t’as laminé et éliminé,
Pour ces entrailles visitées et revisitées.
Cochon sans nom.

Ici ou ailleurs, je serais l’ambassadrice de ton coeur.
Je régirais ton cur à force de t’aimer.
Je t’enverrais dépêche sur dépêche en provenance de ces contrées reculées qui abritent mon coeur.
Tu seras mon défi, le défi d’une vie.
C’était le temps d’avant,
D’avant les blessures, qui vous marquent dans...
Votre chair, votre sang,
Votre coeur d’adolescent.
C’était le temps de l’innocence et de l’insouciance.
De la cure de jouvence.
La douleur prend le dessus,
La douleur surplombe tout,
Elle rend la vie plus lourde,
Ne sèche pas les larmes,
Ne console pas non plus.
La douleur irradie.
La vie débute à peine que déjà les douleurs t’alourdissent la vie.
La vie s’achève déjà.
Un soupçon de vie dans cette morne existence.
Les corps à corps s’accordent une seconde de répit,
Une corde à ton arc,
Une flèche à mon arc,
Accordons nos instruments,
Dépassons le corps à corps,
Accordons nos efforts et entrons dans le rythme.